Author Archives : Olivier De Funes

S1001b / Comme le temps passe ! – Deuxième Partie (Par Olivier De Funes)


Les animaux migrent calmement au rythme des saisons alors que les hommes se déplacent de plus en plus vite au rythme des découvertes scientifiques.
Voyager trop lentement serait il une perte de temps au détriment d’un prétendu temps utile ?
L’inactivité sereinement vécue est pourtant salutaire à notre santé mentale.
La durée des voyages nous procure l’occasion de se poser, de fuir nos névroses et de mériter nos séjours.
S’allier avec les grands penseurs de la planète serait pour les concepteurs l’occasion d’accompagner leurs réalisations d’une sagesse humaniste souvent absente des grandes inventions.

Read More »

S1001a / Comme le temps passe ! – Première Partie (Par Olivier De Funes)


Les animaux migrent calmement au rythme des saisons alors que les hommes se déplacent de plus en plus vite au rythme des découvertes scientifiques.
Voyager trop lentement serait il une perte de temps au détriment d’un prétendu temps utile ?
L’inactivité sereinement vécue est pourtant salutaire à notre santé mentale.
La durée des voyages nous procure l’occasion de se poser, de fuir nos névroses et de mériter nos séjours.
S’allier avec les grands penseurs de la planète serait pour les concepteurs l’occasion d’accompagner leurs réalisations d’une sagesse humaniste souvent absente des grandes inventions.

Read More »